Bientôt une nouvelle piste d'athlétisme à Namur

Serge Moreaux, le directeur technique du Sambre et Meuse athlétique club, foule pour la dernière fois le vieux tartan de la piste de Jambes.
Serge Moreaux, le directeur technique du Sambre et Meuse athlétique club, foule pour la dernière fois le vieux tartan de la piste de Jambes. - © RTBF - Flou

"Il était temps, estime Serge Moreaux, le directeur technique du Sambre et Meuse athlétique club. La piste de Jambes a été construite en 1994. Vingt-cinq ans ! C'est un record d'athlétisme dont nous nous serions bien passé. Parce que s'entraîner sur un revêtement dégradé, cela favorise les blessures : fractures de fatigue, tendinites, etc."

Pendant la durée des travaux, les 450 athlètes du Smac se rabattront sur les pistes de Malonne (surtout les enfants), Andenne ou encore Perwez. En octobre prochain, ils retrouveront le stade de Jambes équipé d'une piste en tartan de la dernière génération, le même que celui installé dans la nouvelle salle indoor de Louvain-la-Neuve.

Toujours le vent dans le dos

Autre nouveauté : la piste de Jambes comprendra deux lignes droites de 130 mètres pour le sprint. "Selon les vents dominants, explique S Moreaux, les athlètes pourront toujours courir avec le vent dans le dos. C'est évidemment un critère très important pour les athlètes de haut niveau quand ils choisissent des compétitions pour battre des records ou réaliser des performances qualifiatives." Les espoirs du sprint namurois (Dominique Tchapda, Romain Otjacques ou Rafael Kapenda) apprécieront l'aménagement.

Les travaux qui démarrent cette semaine sur la piste d'athlétisme constituent la première étape d'un projet à plus long terme de rénovation des installations de l'ADEPS, qui comprend la construction de nouveaux gradins, d'une patinoire en sous-sol, surmontée d'un terrain de football synthétique.