Bientôt un nouveau distributeur automatique de billets à Sprimont, devenu désert bancaire

Les Sprimontois vont enfin avoir un nouveau distributeur automatique de billets. Comme Comblain-au-Pont ou Hamoir,  Sprimont est devenu un désert bancaire: plus de banque, plus de distributeur. En 2 ans, les 4 agences ont fermé les unes après les autres. Résultat: depuis l'an dernier, plus moyen de retirer de l'argent. Ce qui n'arrange pas du tout les Sprimontois "Ca m'embête. Lorsqu'on a de l'argent sur son compte, on doit pouvoir en retirer", estime une habitante. "Quand j'achète une bouteille d'eau et des cigarettes, je ne vais pas payer avec une carte bancaire, je préfère le faire en liquide", ajoute un autre riverain. "Mais actuellement, je dois parcourir plusieurs kilomètres pour retirer de l'argent. Comme je n'ai pas de voiture pour l'instant, ça n'est pas pratique du tout. Donc j'attends ce distributeur automatique avec impatience". 

15 mille habitants actuellement privés de services bancaires

Lorsqu'il n'y a plus d'agence bancaire dans une commune, c'est BPost qui doit assurer le "service minimum". Son contrat de gestion l'oblige en effet à prendre le relais et à installer un distributeur automatique. Pour Luc Delvaux, bourgmestre de Sprimont, c'était la moindre des choses: "C'est une commune très étendue qui comprend près d'une trentaine de hameaux. Il y a tout de même 15000 habitants dont 20% de plus de 65 ans qui rencontrent parfois des problèmes de mobilité. Clairement, les banques n'assurent plus un service de proximité !"       

Le nouveau distributeur automatique de billets sera installé sur l'axe principal de Sprimont. Il devrait être opérationnel fin octobre. Les travaux ont démarré, comme à Hamoir. A Comblain, les négociations sont toujours en cours avec BPost mais avant d'avoir un distributeur, de l'eau aura encore coulé sous le pont. 

   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK