Bientôt un nouveau centre commercial à Awans

Bientôt un nouveau centre commercial à Awans.
Bientôt un nouveau centre commercial à Awans. - © BMB

Ce vendredi matin, le long de l'ancienne route de Bruxelles, aura en effet lieu la pose de la première pierre du "Roua Shopping center". Une fois sorti de terre, il accueillera 11 mille mètres carrés de commerces. Une surface identique sera également bétonnée et transformée en parking. Mais cette nouvelle offre commerciale répond-elle à une réelle demande?

On peut effectivement se poser la question. Ce Roua Shopping center sera en effet situé à quelques centaines de mètres à peine d'un autre centre commercial, celui qui a été aménagé dans les anciens bâtiments d'Ikea. Quant aux enseignes qui ont déjà marqué leur accord pour s'y installer, il y a un magasin Trafic et un vendeur de croquettes pour chien et chats déjà présents à quelques kilomètres à peine, à Ans.

Dans cette commune, c'est Jean-François Bourlet qui est en charge des affaires économiques et de l'urbanisme. Il ne décolère pas. D'autant qu'il n'y a pas eu de concertation "entre localités pourtant voisines": "Nous n'avons eu aucun contact avec personne" explique-t-il. "Nous avons fait savoir quand même que nous n'étions pas très heureux de cette initiative. Mais néanmoins elle s'est faite sans notre avis, sans notre accord. Ce qu'on ne veut pas, c'est ce qu'on appelle généralement les plaques de béton pour parking et les boîtes à chaussures, c'est-à-dire des surfaces commerciales où on met des franchises qui sont exactement les mêmes que celles qu'on retrouve 5 kilomètres ou 10 kilomètres plus loin. Ici, ce sera le cas. Par conséquent, il y aura effectivement des nouveaux emplois mais à 5 kilomètres de là, il risque d'y avoir des emplois qui vont se perdre parce qu'à un moment donné, trop c'est trop".

Et de fait, dans ce centre commercial, il y aura également un Intermarché qui a pourtant déjà un magasin tout près de là, à Crisnée. S'il s'installe à Awans, c'est simplement pour empêcher l'implantation d'un concurrent. Le personnel actuel a d'ailleurs déjà été averti qu'il sera réparti sur les 2 sites. Bref, il y aura peu d'emplois à la clé même si le promoteur du projet, la firme BMB, parle d'une centaine de nouveaux jobs au total dans ce nouveau shopping center. 

Curieusement, à Awans même, le bourgmestre ne soutient ce projet de 11 millions d'euros que du bout des lèvres. Il admet lui aussi qu'il y a déjà saturation commerciale. Mais il y voit au moins un gros avantage. Ce shopping center permettra d'éliminer un chancre, celui de l'ancienne discothèque "Le Brazil".

 

M. Hildesheim

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK