Bientôt un bourgmestre de la nuit à Bruxelles? L'idée fait son chemin

Un nouveau concept, testé à Amsterdam, pourrait apparaitre à Bruxelles. Il s'agit d'un personnage qui pourrait débarquer dans la vie nocturne à la ville de Bruxelles. L'idée a en effet été lancée en conseil communal lundi soir de désigner un "bourgmestre de la nuit".

Un noctambule, pourquoi pas quelqu'un issu du monde de la nuit, qui servirait de médiateur pour faciliter les relations entre ceux qui veulent dormir, et ceux qui travaillent de nuit ou font la fête.

Les événements de nuit, les lieux de sortie sont nombreux au centre-ville ; et les conflits aussi.

Le terme "bourgmestre de la nuit" est un peu trompeur, parce qu'il ne s'agirait pas forcément d'un élu. Mais l'idée a néanmoins fait mouche.

"Le but n’est pas d’avoir une sorte de répression, mais de trouver une solution. Parce qu’à l’heure actuelle, les gens appellent la police et, naturellement, elle va intervenir. Mais la police n’est pas là pour trouver des solutions valables pour le futur", a ainsi commenté Johan Van den Driessche, conseiller communal N-VA.

De son côté, Yvan Mayeur, le "vrai" bourgmestre (PS), a encore insisté sur le rôle de la cellule "tranquillité publique" de la Ville en matière de prévention et de sensibilisation. Mais si le secteur souhaite désigner un bourgmestre de la nuit, la Ville se dit déjà disposée à collaborer avec lui. Reste à concrétiser l'idée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK