Bientôt des vignes bio dans la Basse-Meuse

Vin de Liège est un projet d'économie sociale, respectueux de l'environnement
Vin de Liège est un projet d'économie sociale, respectueux de l'environnement - © flickr.com-alainalele

La coopérative Vin de Liège, qui est également candidate à l'acquisition de terrains sur les Coteaux liégeois, vient de décider une nouvelle phase de développement. C'est un autre projet que celui porté par le groupe Vranken Pommery. La coopérative souhaite cette fois implanter des vignes dans la Basse-Meuse.

En 2012, six hectares de vignes seront plantés par la coopérative Vin de Liège, à Heure-le-Romain et Bassenge. Six cépages différents, blancs et rouges, résistants aux maladies, et qui ne demandent pas l'utilisation de pesticides et herbicides chimiques. Vin de Liège veut produire des raisins bio. Fabrice Collignon, président de la coopérative: "Les pesticides sont interdits, c'est bien simple, et donc le cahier des charges est très strict par rapport à cela et certains produits comme le cuivre ou le soufre qui sont nettement moins dommageables pour la santé sont permis".

Vin de Liège est un projet d'économie sociale, respectueux de l'environnement, et qui est porté par des coopérateurs. 300 000 euros ont été jusqu'ici réunis, ce qui va permettre d'acquérir les premiers pieds de vigne. Une vitrine à Liège, sur les coteaux ou au Parc de la Paix tout proche, est souhaitée. Mais pas question de se battre contre une multinationale comme Vranken Pommery: "On veut marquer nos différences. Nous sommes un projet coopératif, de citoyen, d'ASBL, d'entreprise liégeoise et un projet local à finalité sociale, et face à un groupe comme celui-là, nous ne sommes pas capables de proposer le même prix de rachat du terrain".

Vin de Liège doit atteindre un capital d'1 million d'euros auprès de souscripteurs. Les premières bouteilles de vin liégeois pourraient sortir de terre d'ici 2016.

A. Delaunois
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK