Bien connu des Jodoignois, le château de Dongelberg est à vendre

Le château a été construit au dix-neuvième siècle, mais son donjon est médiéval.
Le château a été construit au dix-neuvième siècle, mais son donjon est médiéval. - © Pierre-Jean Pirotte

L'annonce a été publiée sur un site immobilier bien connu. Les amateurs doivent faire offre à partir de 950.000 euros pour acquérir ce château de vingt chambres et d'une surface habitable de 3000 mètres carrés, sur un terrain boisé de onze hectares. Mais l'acquéreur devra avoir les reins solides car il devra également prévoir d'importants frais de rénovation. Sur les photos qui accompagnent l'annonce, on peut voir dans quel état de délabrement a été laissé l'intérieur du bâtiment. Cet intérieur n'a d'ailleurs plus rien à voir avec ce qu'il était lors de la construction du château, vers les années 1860-1870: après avoir accueilli des enfants malades lors de la première guerre mondiale, le bâtiment a été racheté par l'ONE qui en a fait un centre d'hébergement et en a complètement transformé l'intérieur pour le rendre plus fonctionnel.

Déjà des amateurs

Racheté dans les années 1970 par une asbl proche de l'Opus Dei, qui a aménagé le domaine en centre de séminaires, le bâtiment principal n'a jamais été réaménagé et s'est lentement dégradé. C'est sans doute le montant de la taxe sur les bâtiments inoccupés réclamée par la commune qui pousse l'actuel propriétaire à mettre aujourd'hui le château en vente, alors qu'il poursuit ses activités dans d'autres bâtiments du domaine. Des amateurs auraient déjà manifesté leur intérêt pour ce bien inscrit au plan de secteur comme "zone d'équipement communautaire".

Un attachement sentimental

Un groupe Facebook s'est également constitué pour tenter de sauver l'édifice, qui n'est pas classé. Il faut dire qu'il est un des derniers châteaux encore debout dans les environs et que son donjon, même s'il n'a pas été daté avec précision, remonte au moyen-âge. L'attachement des Jodoignois au château de Dongelberg est aussi sentimental: ceux qui sont nés avant les années 1970 y ont passé leurs visites ONE étant enfant et pouvaient alors se promener dans le parc qui était un domaine public. Le centre était aussi à cette époque un employeur qui occupait de nombreux habitants de la région.