Beuverie dans un camp de louveteaux: les animateurs ont vu les parents

Les animateurs ont reconnu devant les parents avoir consommé de l’alcool (illustration).
Les animateurs ont reconnu devant les parents avoir consommé de l’alcool (illustration). - © Flickr – Creeping D.

Un camp louveteaux avait dû être interrompu ce week-end à Saint-Vith en raison de l’état d’ébriété des animateurs. Une réunion a rassemblé mercredi soir les parents, les animateurs et les responsables de l'unité scoute. L'occasion pour les animateurs qui n'étaient plus capables de s'occuper des enfants de s'expliquer. Une réunion de mise au point en quelque sorte.

Cette réunion, nous a-t-on rapporté, s'est déroulée dans le calme et le respect. Les parents se sont exprimés, et ce qu'ils ont dit, c'est qu'ils étaient fâchés. Fâchés parce que les animateurs avaient bu ont expliqué les uns. Fâchés parce que le camp a été interrompu ont dit les autres.

Puis, les animateurs sont venus répondre aux questions et ils ont donné leur version de ce qui s'est passé. Oui, ils ont bu de la bière. Mais ils avaient un "bob", ont-ils expliqué. Un animateur qui est resté sobre toute la soirée et qui a dormi le lendemain matin jusque neuf heures, pensant que les louveteaux dormaient encore eux aussi.

Les chefs se sont dits déçus pour les enfants et ils se sont aussi dits conscients d'avoir commis une faute.

Encourent-ils une sanction particulière ?

Ils sont en tout cas suspendus pour trente jours. Quant à savoir s'ils resteront membres du mouvement et s'ils s'occuperont encore l'année prochaine de leurs louveteaux, il a été dit lors de la réunion d'unité hier soir qu'une décision serait prise avant fin août.

François Braibant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK