Besoin d'une ambulance ? Attention car cela peut vite vous coûter très cher…

Une facture de plusieurs centaines d'euros pour un trajet en ambulance de quelques kilomètres… Les plaintes se multiplient sur les réseaux sociaux (illustration).
Une facture de plusieurs centaines d'euros pour un trajet en ambulance de quelques kilomètres… Les plaintes se multiplient sur les réseaux sociaux (illustration). - © KURT DESPLENTER - BELGA

Une facture de plusieurs centaines d'euros pour un trajet en ambulance de quelques kilomètres… Les plaintes se multiplient sur les réseaux sociaux. Elles concernent exclusivement des transports non urgents en ambulance privée. Cela ne concerne donc pas le 112, qui n'intervient que pour des urgences. Là, le tarif, c'est un forfait.

Comment expliquer de telles factures salées de la part des compagnies privées ? N'y a-t-il pas de tarif officiel ?

Ce forfait unique de 60 euros pour n’importe quel trajet en ambulance en Belgique ne concerne en réalité que "l’aide médicale urgente". Autrement dit, le tarif obligatoire à 60 euros, c’est uniquement pour les ambulances qui vous sont envoyées par le 112. Pour tous les autres cas, même si le temps presse, on entre dans le champ du "transport médico-sanitaire", avec des sociétés d’ambulances privées.

Il existe plusieurs cas de figures. On peut avoir des "transports programmés", du domicile jusqu’à l’hôpital. Il y a aussi les transferts d’un hôpital à l’autre. S’il s’agit de sites différents d’un même groupe hospitalier, pas de souci, le transport est normalement à leur frais. Par contre, si ce sont deux établissements distincts… là, c’est au patient de payer. Et le prix peut très vite grimper en flèche.

Les sociétés privées font-elles ce qu'elles veulent ?

Certainement pas ! Tout d’abord, elles doivent être agréées par la Région wallonne, qui leur impose des prix maximum au km. En dessous de 10, c’est 65 euros. Au-delà, il faut ajouter environ 5 euros par kilomètre.

La Région autorise aussi toutes sortes de suppléments. Mais la vraie raison pour laquelle ces prix semblent parfois aléatoires et excessifs à certains patients, c’est qu’ils ignorent comment est calculé la distance. Ce n’est pas comme dans un taxi où vous payez en fonction de votre trajet. Pour une ambulance, vous payez son trajet total. Donc, si vous avez fait 1 km en ambulance, mais que celle-ci a dû faire 50 km aller-retour depuis sa base, vous serez facturé 101 km.

Comment faire pour éviter de recevoir une note salée ?

Avant tout, il faut savoir que personne ne peut obliger un patient à prendre une société d’ambulance plutôt qu’une autre. Il ne faut donc pas hésiter à faire jouer la concurrence, même si dans la douleur, ce n’est pas nécessairement évident.

Enfin, il faut surtout noter que ces frais sont remboursés en tout ou en partie selon votre mutuelle ou assurance. Il faut donc aussi se renseigner à ce niveau-là.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK