Berchem-Sainte-Agathe: Joëlle Riguelle quitte l'écharpe pour les planches

Une page de la politique locale se tourne aujourd'hui: Joël Riguelle cède son écharpe maïorale. Le gouvernement bruxellois a accepté la démission du désormais ancien bourgmestre de Berghem-Sainte-Agathe ce matin. Son successeur Christian Lamouline prêtera serment dans la foulée.

Le boulot de bourgmestre, c'est un boulot exigeant 

Cette démission était attendue et annoncée en octobre 2018: " J'avais annoncé que je ne ferais qu'un demi-mandat. J'avance en âge, à un moment, il faut pouvoir s'arrêter. J'avais proposé à la population de faire confiance à Christian Lamouline, qui a été élu et qui reprendra les rênes cet après-midi".  

La décision arrive la mi-mandat. Un peu plus tôt parce que "le boulot de bourgmestre, c'est un boulot exigeant, fatigant. J'ai parfois vécu trois vies en même temps: j'ai été député, comédien, bourgmestre. J'ai volé beaucoup de temps à ma famille. A un moment, on fait le point et on se dit qu'il est temps d'arrêter".

Une vie politique de 45 ans 

45 ans de politique. En 45 ans, Joël Riguelle a eu plusieurs casquettes: bourgmestre pendant 16 ans, échevin, conseiller communal mais aussi député bruxellois, la président de la locale du PSC de l'époque ou encore collaborateur de l'ancien ministre Jean-Louis Thys. Alors quand on lui demande ce qu'il a préféré comme mandat, son cœur balance: "Le bourgmestre est les mains dans le cambouis en permanence. Vous avez vos citoyens en face de vous chaque fois que vous allez chercher votre pain. Vous avez une obligation de réponse dans l'immédiat et vous pouvez aussi faire bouger les choses. Du côté du travail de député, c'est un travail un peu plus distant du quotidien des gens, mais j'ai fréquenté par exemple notamment tous les milieux qui s'occupent de personnes handicapées ou d'enfants malades, et je peux vous dire que j'y ai rencontré des gens fabuleux". 

Retrouver les planches 

Et après? Joël Riguelle compte retrouver les planches, lui qui a rejoint l'équipe de Sois belge et tais-toi. "J'ai pris énormément de bonheur! Vous savez quand vous faites rire un palais des Beaux-arts de Charleroi, le Forum à Liège, ou toutes les grandes salles de Belgique, c'est un honneur et un bonheur extraordinaire. Donc j'aimerais continuer sur la lancée ! Avec toute l'équipe, les comédiens de Sois Belge et tais toi, on a déjà monté "Niveau 5" de François Dumortier, ça a bien fonctionné et donc on continue: on commence à répéter lundi une version burlesque et café-théâtre du Tour du monde en 80 jours". 

Réécoutez l'interview de Joël Riguelle dans Bruxelles Matin: 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK