Benoît Lutgen (cdH) s'impose à Bastogne: "Nous resterons la 3e force politique francophone"

Communales à Bastogne: Benoît Lutgen conserverait sa majorité absolue
Communales à Bastogne: Benoît Lutgen conserverait sa majorité absolue - © ISOPIX

Benoît Lutgen (cdH) s'est imposé dans la commune de Bastogne, où il défiait son frère Jean-Pierre Lutgen. Le Bastognard récolte 63% des voix selon des résultats partiels et confirme donc les 18 sièges de sa liste. C'est une victoire importante pour Benoît Lutgen, le président du cdH, à quelques mois des élections fédérales de 2019.

"Merci à tous les Bastognards pour la confiance large et renforcée", a déclaré Benoît Lutgen peu avant 20h. Sans mentionner le nom de son frère, il a salué une campagne "sans attaques personnelles (...) digne et respectueuse".

Prenant sa casquette de président de parti, il a salué les résultats du cdH à Namur, Mouscron, Dour, Gembloux, Gouvy... "Nous resterons la troisième force politique francophone par notre ancrage local." En ligne de mire pour Benoît Lutgen : les élections du 26 mai 2019. "Un monde plus humain est possible face à la montée des extrêmes", a-t-il affirmé.

Sous les rires de l'assemblée, il a déplié un papier sur lequel son père, Guy Lutgen, avait inscrit un pronostic pour ce scrutin. L'homme avait vu juste : "Il disait qu'on allait faire (...) 63% des voix."

Au micro de la RTBF, il a reconnu que cette campagne électorale s'était déroulée dans un climat particulier. "Ce n'était pas une campagne facile de par la réalité personnelle, plus intime que je n'ai jamais exposée dans ma vie politique."

"L'aventure politique est terminée" pour Jean-Pierre Lutgen

Jean-Pierre Lutgen a reconnu sa défaite en début de soirée. "L'aventure politique est définitivement terminée", a-t-il déclaré. "Que de passion, d'heures passées ensemble, d'envie de faire bouger les choses. Vous m'avez fait confiance, je vous ai fait confiance, mais maintenant cette aventure s'arrête pour moi. C'est maintenant que Ludovic Moinet va prendre la relève, ne pouvant moi-même siéger au conseil communal. Je vous souhaite bonne chance et surtout de rester toujours positifs. Je n'oublierai jamais ce que vous avez fait pour moi et vous serez toujours reconnaissant."

Le patron de l'entreprise Ice-Watch l'affirme :  "Mon avenir est en dehors de Bastogne."
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK