Beauraing: la consommation d'eau toujours source d'inquiétude

En pleine vague de chaleur la semaine dernière, l'INASEP, l'intercommunale qui gère la distribution d'eau dans la région, avait tiré la sonnette d'alarme.

Plusieurs captages étaient à sec, ce qui mettait à mal l'approvisionnement en eau des villages de Dion, Winenne et Feschaux. Dans la foulée, le bourgmestre de Beauraing, Marc Lejeune, prenait un arrêté limitant l'utilisation d'eau aux besoins alimentaires et sanitaires. Interdiction donc pour les habitants d'arroser les jardins, de nettoyer les voitures et de remplir les piscines. Des restrictions qui ont porté leur fruit.  Mais le risque de pénurie s'est déplacé.

"La consommation d'eau est en baisse à Dion, Winenne et Feschaux," explique Philippe Libertiaux, responsable du secteur production et distribution d'eau à l'INASEP. "Mais si les habitants de ces trois villages ont entendu notre appel à l'économie d'eau, ce n'est pas le cas ailleurs dans la commune. La situation est devenue critique à plusieurs autres endroits. A Pondrôme, Revogne, Vonêche et Honnay notamment. Au sortir du weekend, le captage de Martouzin est à sec. On a pu compenser en connectant le village au captage de Neuville, mais à moyen terme, ce seul captage ne pourra pas alimenter tous les ménages."  

L'INASEP en appelle donc au sens civique de chacun, pour éviter que la pénurie d'eau qui menace ne devienne réalité dans les prochaines heures.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK