Beauraing: condamné à 120 heures de travail pour avoir cassé la jambe d'un joueur adverse

Le gardien de l'équipe de Beauraing B, équipe en troisième provinciale, a été condamné mercredi à Dinant à une peine de 120 heures de travail pour avoir cassé la jambe d’un joueur sur le terrain en mars 2014.

Le footballeur avait effectué une sortie dangereuse dans les pieds de l’attaquant. La victime avait dû être hospitalisée 24 jours après trois opérations et était restée en incapacité de travail quasiment un an.

Le gardien était poursuivi en justice pour des coups et blessures volontaires avec préméditation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK