Beau succès pour le premier "Intime festival" de Benoît Poelvoorde

Chloe Colpe, Benoit Poelvoorde, Sylvie Ballul et Victor Pouchet ont contribué à la réussite du premier "Intime festival"
Chloe Colpe, Benoit Poelvoorde, Sylvie Ballul et Victor Pouchet ont contribué à la réussite du premier "Intime festival" - © Image Globe

Durant le week-end, les auteurs et les comédiens se sont succédé au Théâtre de Namur pour faire partager au public leur passion pour la littérature. L'affiche était alléchante : Benoît Poelvoorde, Laurent Gaudé, Catherine Frot ou Jaco Van Dormael, pour n'en citer que quelques-uns et le public a répondu présent avec 3000 spectateurs au total.

Outre l'ouverture, vendredi, par une émouvante lecture publique de Benoît Poelvoorde et Laurent Gaudé, c'est à l'actrice française Catherine Frot que l'on doit le moment fort de cette édition.

Chloé Colpé est organisatrice de l'Intime festival : "J’ai vu beaucoup de gens sortir en larmes de la lecture de Catherine Frot 'j’ai réussi à rester en vie de Joyce Carol Oates'… Il y a eu aussi la découverte du public francophone, de Tom Lannoy qui a suscité beaucoup d’adhésion".

En tout ce ne sont pas moins de trois mille personnes qui ont poussé la porte du théâtre de Namur, ce week-end  pour assister à l'une ou l'autre lecture publique. Il y a eu aussi des débats, des projections de films, des concerts...

Y aura-t-il une deuxième édition l'année prochaine ?

"Je crois que l’on en a très envie mais on n’en a pas parlé. Ça s’est vraiment bien passé, il y a eu une espèce de magie, les gens étaient très attentifs, très présents. C’est un encouragement fort."

La première édition de l'Intime festival est née de l'envie de Benoît Poelvoorde de partager son amour de la littérature. Une suite éventuelle dépendra certainement de lui.

François Louis

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK