Bastogne: duel fratricide entre les deux Lutgen

Place Mc Auliffe
Place Mc Auliffe - © Google maps

En 2012, à Bastogne, alors que le bourgmestre sortant Philippe Collard, ancien député MR-MCC (et successeur de Lutgen père), ne se présente plus, Benoît Lutgen remporte pour sa première élection une victoire éclatante: 17 sièges sur 25, et 8 pour la liste Avenir.

A l’époque, on avait un moment envisagé que le frère de Jean-Pierre Lutgen conduise cette liste Avenir. Six ans plus tard, le duel entre frères est cette fois réalité.

Benoît Lutgen termine son premier mandat et n’a jamais caché ses intentions de poursuivre le travail entamé il y a six ans. Il conduit la "liste du Bourgmestre" avec le Collège communal sortant et dix nouveaux candidats.

La liste "Citoyens +" est, elle, issue d’un long cheminement. Des mois de réunions auxquelles ont participé quelque 50 Bastognards. De là sont sorties une centaine de propositions qui ont été présentées aux différents partis politiques locaux.

Tour à tour, MR, PS et Défi et Ecolo se sont joints aux Citoyens Positifs puis, le patron des montres à succès Ice Watch (Jean-Pierre Lutgen), a été officiellement présenté comme tête de liste. Sauf que Ludovic Moinet, bien connu surtout dans le monde associatif et qui pousse la liste, a également été annoncé comme deuxième candidat Bourgmestre.

La liste comprend des citoyens, un candidat Défi (Jean-Claude Crémer) qui était seul sur une liste il y a six ans, des Ecolos, des PS et surtout des MR.

A Bastogne, le citoyen aura le choix entre quatre listes. Benoît Dominique, un élu de la liste de la minorité "Avenir", veut en effet proposer autre chose que le duel entre deux frères. Sa liste "Alternative" est incomplète (neuf candidats) mais espère bien jouer les trouble-fête.

Un autre choix, c’est aussi ce que veut proposer le Parti Populaire (PP) avec une liste de 11 candidats, emmenés par Muriel Maton.

Archive : JT 11/09/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK