Bastogne : quelle est la situation aux urgences de l'hôpital Sainte–Thérèse ?

L'hôpital Sainte-Thérèse, à Bastogne.
L'hôpital Sainte-Thérèse, à Bastogne. - © Google Street View

Les grandes orientations du paysage hospitalier luxembourgeois seront définies au printemps 2013. Deux jours après la manifestation des habitants et du personnel des urgences de Sainte-Thérèse à Bastogne, la situation demande de la réorganisation.

L'an passé, la tutelle wallone avait noté un certain nombre de carences, d'où la menace de retrait d'agrément. Depuis,  à tous les échelons de Vivalia, on a travaillé pour combler ces carences.

La plus grande difficulté c'est  le recrutement des médecins dans différentes disciplines pour assurer des permanences. Ces dernières semaines, des solutions ont pu être trouvées et les chasseurs de tête sont toujours actifs,  notamment à l'étranger pour trouver des perles rares.

Autre problème soulevé par la tutelle, l'accès aux urgences. Le Sas d'entrée va faire l'objet de travaux. Ils sont prévus dans le budget 2013. Des améliorations significatives qui seront évaluées par la région.

Vivalia veut également garantir la prise en charge des patients dans les plus brefs délais et garantir les premiers soins permettant la stabilisation du patient.

Aujourd’hui les dirigeants de Vivalia s'inscrivent en faux contre toute rumeur de fermeture du service sur le site de Bastogne ou ailleurs.

Philippe Herman

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK