Bastogne fait la chasse aux chats sauvages

Ces félins errants, en surnombre, sont responsables de nombreux dégâts chez les particuliers et dans les lieux publics (poubelles éventrées, chats domestiques attaqués etc). Des zones de capture ont été définies en fonction des plaintes des riverains. Les animaux capturés seront ensuite stérilisés et relâchés.

Les premiers pièges, seront posés les 6 et 7 octobre dans le quartier résidentiel de la Petite Bovire. Ce quartier a été choisi car les résidents ont signalé beaucoup de chats errants.

Quatre cages seront disposées avec des sardines comme appâts; les pièges seront posés et relevés par un employé communal une à deux fois par jour. Les chats capturés seront envoyés chez les vétérinaires conventionnés, pour la stérilisation. L'opération ne vise que les chats errants, et il faudra faire le tri entre chats errants et chats domestiques. La population est d'ailleurs invitée à prendre des mesures d'identification précise Bertrand Moinet, échevin des travaux :

"Les gens seront informés par un document dans leur boîte aux lettres, une semaine ou deux avant l'opération, dans leur quartier. On invite les gens à donner une identification à leurs chats, soit une puce, soit un collier, et le chat capturé sera immédiatement relâché."

Les autres rendez-vous sont prévus à Noville les 13 et 14 octobre. La suite n'est encore pas planifiée.

Anaïs Stas, Christine Pinchart

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK