Reconstitutions, défilés, spectacle... Bastogne commémore la Bataille des Ardennes

Ce week-end, les Ardennes célèbrent trois jours de commémorations pour les 75 ans de la bataille des Ardennes, la dernière grande offensive de l’Allemagne nazie en Europe et le dernier sursaut d’Hitler qui a surpris les forces alliées.

Les cérémonies se déroulent tout le week-end à Bastogne en présence de nombreux vétérans américains, les derniers témoins vivants de cet épisode tragique de la seconde guerre mondiale. Ils seront une trentaine.

Les acteurs de la série Band of Brothers présents sur place

"Je suis déjà revenu 3 fois. La première fois c’était en 2008. C’est important de revenir pour se souvenir. Ça me fait me rappeler ce que j’ai fait, témoigne Joe Landry 95 ans venu du Massachussets. Le plus mauvais souvenir que j’ai c’était de voir les enfants manger dans des gamelles sales. Je n’ai jamais vu de mauvais combats car j’étais conducteur de camion. Je montais les hommes au combat et je redescendais les corps des morts.


►►► A lire aussi : C’était il y a 75 ans : la bataille des Ardennes, un des épisodes les plus sanglants de la Seconde Guerre mondiale


Ce vendredi soir, dans le cadre du festival du film de mémoire, était diffusé un épisode de la série 'Band of Brothers' ('Frères d’armes'), créée par Tom Hanks et Steven Spielberg, qui était consacré à la bataille des Ardennes. Les acteurs principaux de l’épisode étaient présents.

Reconstitutions historiques

Samedi matin,  les visiteurs pouvaient découvrir les reconstitutions à Hardigny, près de Bastogne. Tout le village vit au rythme de la reconstitution. Certains ont dormi dans les granges : ils viennent de France, de Tournai, des Pays-Bas ou des États-Unis.


►►► À lire aussi : Bataille des Ardennes: les plus belles photos des reconstitutions


Pour l'occasion, un vieux phonographe a été ressorti. Et il fonctionne !

Je me réjouis de revoir mon adversaire d'autrefois, aujourd'hui je les considère comme des amis

Des vétérans américains et un vétéran allemand, anciens combattants de la Bataille des Ardennes, ont planté symboliquement un noyer sur le site la caserne militaire. Le vétéran allemand, Jurgen Tegethoff, 95 ans, a commandé lors de la Bataille un char Tiger. Il s'agissait de son second retour à Bastogne.

"Je suis déjà revenu il y a un an, j'avais déjà été reçu aimablement, raconte-t-il. J'ai beaucoup apprécié ce jour-là. Je me réjouis de revoir mon adversaire d'autrefois, aujourd'hui je les considère comme des amis. J'apprécie surtout que la population belge m'accueille si chaleureusement, je n'aurais jamais imaginé ça ! Ce sont des émotions mitigées. C'est incroyable, les sentiments que je vis sont encore plus forts que l'an dernier." Il a rendu hommage aux soldats américains, des "adversaires très courageux".

Défilé d'anciens soldats

L’après-midi, la commémoration du siège de la ville a commencé 14h30, avec le défilé des anciens soldats, avant un moment de recueillement aux monuments Patton et McAuliffe.

Puis a eu lieu le traditionnel jet de noix depuis le balcon de l’Hôtel de Ville.

100.000 personnes attendues

Le soir, un spectacle son et lumière "les routes de la liberté" était projeté sur le mémorial du Mardasson. En parallèle, toute la journée, des animations ont eu lieu au Bastogne War Museum : rencontres, conférences, ou animations musicales. A noter qu’un concert en hommage au chef d’orchestre américain Glenn Miller se tiendra à la salle Jean-XXIII.

Dimanche, la reconstitution des combats prendra la forme d’un show pyrotechnique, suivi d’un défilé de véhicules militaires. Les commémorations s’achèveront avec la diffusion du documentaire "Patton" sur le général éponyme.

Enfin, lundi matin, le mémorial du Mardasson accueillera la première grande cérémonie officielle, en présence de la Première ministre Sophie Wilmès, du ministre américain de la Défense Mark Esper, du président allemand Frank-Walter Steinmeier et du président polonais Andrzej Duda. Cinq autres pays belligérants seront représentés : le Canada, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la France et le Luxembourg. Le cortège se retrouvera l'après-midi au cimetière militaire de Hamm, au Luxembourg, pour un hommage au général Patton.

100.000 personnes sont attendues à Bastogne tout ce week-end, avant une grande cérémonie protocolaire lundi en présence de nombreux chefs d’États et de délégations étrangères.


Retrouvez tous les articles liés aux commémorations du 75e anniversaire de la bataille des Ardennes sur notre page spéciale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK