Basècles: "Mon potager? une vraie catastrophe, avec cette sécheresse!"

Jean-Marie Dubois, devant son potager mal en point
2 images
Jean-Marie Dubois, devant son potager mal en point - © A.G.

5,4 mm d'eau. Ce n'est pas grand chose. C'est toute l'eau qui est tombée, à Uccle, en un mois. Il n'avait pas fait aussi sec depuis 1833. Les jardiniers sont parmi les premiers à s'en rendre compte. A Basècles, Jean-Marie attend la pluie avec une impatience non dissimulée.

"Une catastrophe. Une véritable catastrophe..." Jean-Marie Dubois n'en finit pas de répéter ces mots, tout en remuant la terre de son potager. "Et pourtant, c'est de la bonne terre!", nous assure ce jardinier confirmé. Hier, il a voulu savoir comment se portaient les pommes de terre. Déception! "Des petites bibilles! Au lieu de belles pommes de terre comme on en a d'habitude…".


►►► A lire aussi: 27°C au nord du Cercle Arctique fin mai : fonte des glaces et incendies à la clé


Dans la serre, les tomates sont à mi-hauteur, comparé aux autres années. Quant aux potirons, les plants devraient faire un bon mètre de large, "avec des boules dessus! Voyez: il n'y a même pas de fleur!Pfff…"

Jean-Marie jardine depuis longtemps. Mais beaucoup de Belges se sont lancés, pour la première fois, pendant le confinement. Et ils arrivent maintenant dans les jardineries, avec cette question. Comment sauver ce potager assoiffé? Jean-Vincent Degand a quelques trucs. "Du paillage. De miscanthus ou de chanvre, par exemple. Cela va préserver l'humidité au pied des légumes".


►►► A lire aussi: Une assurance "sécheresse" pour aider les agriculteurs


Autre truc, résumé par un petit dicton: "un bon binage, vaut deux arrosages". En clair, sortez les rasettes et les tridents, et grattez la "croûte" de terre. "Cela empêche l'évaporation de l'eau, à nouveau. En binant on casse ces petites 'cheminées' par lesquelles l'eau remonte du sol", explique Jean-Vincent.

"Et si vous décidez d'arroser, faites-le le soir, pour que les plantes en profitent toute la nuit", poursuit ce spécialiste.  Pour le gazon grillé...pas de solution miracle. "S'il a roussi, c'est qu'il était coupé trop court…" Espacer les tontes permet de protéger les racines du soleil, et garantir une couleur d'herbe plus verte, plus longtemps.  

Comment sauver votre potager ? (JT du 02/06/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK