Badminton : à 101 ans, Marie est la reine du filet

A 101 ans, Marie Carte pratique le badminton chaque semaine
A 101 ans, Marie Carte pratique le badminton chaque semaine - © Tous droits réservés

Le sport maintient en forme, et ce n'est pas Marie Carte qui dira le contraire. A 101 ans, cette Ixelloise pratique encore chaque semaine son sport favori et elle n'entend pas remiser sa raquette au fond d'un sac. Marie a commencé le badminton à l'age de 60 ans, c'était il y a plus de 40 ans !

Elle, qui n'avait jusque là, jamais fait de sport, découvre le badminton par hasard. "On m'a proposé d'essayer. J'ai dit pourquoi pas et à la fin de l'entrainement, on m'a dit : à la semaine prochaine... ce que je ne savais pas c'est que l'équipe était composée de joueuses de haut niveau!".  C'était en 1975 et depuis, tous les vendredis après-midi, Marie rejoint ses partenaires de jeu et leur coach Benjamin. Celui-ci décrit la doyenne de l'équipe : "On peut dire que c'est la reine du filet, personne ne sait la prendre par surprise. Mentalement, physiquement, elle est étonnante!".

Bien sûr, avec le temps, Marie a du renoncer aux matchs, désormais elle se limite aux échanges mais à 101 ans, elle se traite encore volontiers de "cruche" lorsqu'elle rate une volée.

L'avis du médecin

Le docteur Michel Ouchinsky fait partie du centre de médecine sportive de l'ULB. Le cas de Marie Carte ne le surprend pas vraiment. Les gens qui ont pratiqué le sport toute leur vie n'ont pas envie d'arrêter et si leur corps ne leur donne pas de signaux d'alerte, pour quoi se priver d’exercice? Et il va plus loin en encourageant le début d'une pratique sportive au troisième voire au quatrième âge! Quant aux risques de chutes et par exemple de fracture du col du fémur, ce médecin nuance : ce type d'accident ne touche pas les sportifs. En général ceux-ci sont plus costauds que les autres notamment parce que leurs os sont plus denses. De plus, leur agilité, leurs réflexes sont maintenus grâce à leur activité physique. L'immense majorité des chutes chez les personnes âgées se produisent à la maison.  

Véronique Fievet  

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK