Avis négatif pour les éoliennes de Sivry-Rance

Le promoteur du projet a en effet 20 jours pour introduire un recours, ce qu'il compte bien faire. Mais c'est, pour cette entreprise privée, un revers de taille dans ce dossier vieux de trois ans déjà.

Il faut dire que les réticences sont nombreuses. Au premier trimestre de cette année, l'enquête publique avait déjà donné le ton puisqu’elle avait comptabilisé quelque 900 réclamations citoyennes, rien que dans la commune de Sivry-Rance. Et c’était sans compter celles enregistrées à Beaumont, Erquelinnes, Froidchapelle et Walcourt.

Si les collèges de ces 4 communes ont par la suite rendu un avis négatif, le collège de Sivry-Rance a, quant à lui, continué à soutenir un projet jugé cohérent avec son plan d'action en matière énergétique.

Mais l'échelon supérieur a tranché : les fonctionnaires techniques et le  délégué de la Région wallonne ont refusé d'octroyer un permis unique au promoteur éolien. Principal grief à l'égard de ce parc d'une puissance totale de dix mégawatts : son bénéfice énergétique est jugé insuffisant par rapport à son coût environnemental et paysager.

Simon Bourgeois

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK