Automobiliste acquitté : le mode d'emploi du radar est en néerlandais

Radar
Radar - © Radar

Un automobiliste de Soignies, contrôlé à quatre-vingt sept kilomètres par heure au lieu de cinquante, a été acquitté. Le juge du tribunal de police de Mons s'est rangé aux arguments de son avocat. Le mode d'emploi du radar Gatso, fabriqué aux Pays-bas, est en néerlandais. Les policiers ne connaissaient donc pas suffisamment les règles d'utilisation.

C'est surréaliste, c'est belge, mais c'est vrai. Le juge estime que les policiers de la zone de police de Soignies, qui ont verbalisé le contrevenant, ne peuvent pas garantir que les règles d'utilisation de l'appareil ont bien été respectées.

Le chef de zone, de son côté, ne comprend pas pourquoi le magistrat ne l'a pas entendu. Il pouvait prouver, dit-il, le bon fonctionnement du radar, dans la mesure où l'appareil a, comme il se doit, été vérifié avant et après le service.

De plus, les policiers ont reçu une formation à l'utilisation de cette appareil de fabrication hollandaise. L'avocat de l'automobiliste, spécialisé dans ce genre de dossier, a une fois de plus utilisé toutes les ficelles du droit. Et ça a marché, en première instance, en tout cas. L'automobiliste risquait huit jours de déchéance de permis de conduire et une amende de six cents euros.

Le jugement fait la Une de la Dernière Heure ce matin et cette médiatisation aura eu un premier effet. Le parquet a décidé de faire appel. Le procureur du Roi de Mons, Christian Henry, estime que la loi sur l'emploi des langues en matière judiciaire ne peut être invoquée dans ce cas-ci.

E. Duvivier  

 

 


Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK