Aubange: une limitation drastique de l'activité pour l'entreprise Ecore

Aubange: une limitation d'activités drastique pour l'entreprise ECORE
Aubange: une limitation d'activités drastique pour l'entreprise ECORE - © rtbf.be

L’entreprise spécialisée dans le recyclage de métaux à Aubange, comme beaucoup d’autres usines de ce type en Wallonie, est source de pollution. Le magazine Investigation de la RTBF l’a démontré la semaine dernière.

Les sanctions tombent pour Ecore

Le bourgmestre d’Aubange François Kinard a pris une ordonnance de police pour réduire l’activité d’Ecore.

Depuis ce 1er mai, l’usine doit limiter le temps de fonctionnement de son broyeur à métaux. La police de l’environnement a relevé qu’ECORE rejetait trop de substances toxiques, notamment des PCB. L’objectif est dès lors de diminuer de 4 fois et demie ses émissions de PCB.

La reprise totale des activités de broyage ne pourra avoir lieu qu’après l’installation d’un système de filtration efficace pour limiter ses émissions polluantes.

Notons que la ministre Wallonne de l’Environnement Céline Tellier avait demandé à la commune de prendre des mesures pour faire respecter les nouvelles normes.

Si Ecore ne respecte pas les limitations qui viennent d’être imposées, le broyeur sera mis sous scellé.

 

#Investigation du 28/04/2021: le prix du recyclage du vieux fer

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK