Des chats torturés par des ouvriers communaux à Montignies-sur-Sambre

Illustration
Illustration - © Tous droits réservés

Ces derniers mois, au moins quatre chats ont fait l'objet de maltraitances diverses aux alentours du Service Logistique des Travaux de la Ville de Charleroi situé à Montignies-sur-Sambre. Les soupçons se portent sur des ouvriers communaux de la Propreté. Une enquête administrative est ouverte.

Quatre chats ont fait l'objet de sévices ces derniers mois aux alentours du SLT de Montignies-sur-Sambre, a indiqué le secrétaire communal de Charleroi dans un communiqué.

Ce jeudi, un félin qui avait été "adopté" par les ouvriers du service carrosserie, nourri et stérilisé, a été retrouvé ensanglanté. Emmené chez le vétérinaire, des sévices ont été constatés et l'animal a dû être opéré. Il y a six mois environ, un chat avait dû être euthanasié à cause de liens colsons volontairement implantés dans ses pattes et qui s’étaient incrustés dans la peau et l’os lors de sa croissance.

"Des ouvriers du service propreté sont soupçonnés de ces faits de cruauté animale", a déclaré le secrétaire communal qui a aussi ajouté que " leur direction venait d'ailleurs de lui envoyer un rapport ".

Une enquête interne va à présent être menée afin de déterminer les responsabilités de chacun. Si des faits répréhensibles sont avérés et des coupables formellement identifiés, un dossier sera transmis au Collège communal afin qu'une procédure disciplinaire soit entamée.

Parallèlement, une plainte a été déposée à la police par des agents du service carrosserie installé au même endroit. Ils nourrissent les chats et ont payé les frais de vétérinaire pour soigner l'un des deux félins blessés.

Belga, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK