Athus a une nouvelle bibliothèque, après 20 ans de tergiversations

L'idée d'implanter la bibliothèque communale dans une nouvelle infrastructure date... de 1991.
L'idée d'implanter la bibliothèque communale dans une nouvelle infrastructure date... de 1991. - © Flickr - ohsarahrose

Les habitants de la commune d'Aubange se demandaient si cette bibliothèque allait un jour ouvrir ses portes. C'est chose faite depuis ce week-end! La nouvelle bibliothèque d'Athus - qui a pris le nom d'Hubert Juin, l'illustre écrivain athusien - a en effet pris ses quartiers dans l'ancien magasin Hachel, au beau milieu de la Grand-Rue d'Athus.

C'est en effet en 1991 que le conseil communal a évoqué, pour la première fois, l'idée d'implanter la bibliothèque communale dans une nouvelle infrastructure. Le sous-sol de l'Hôtel de Ville était devenu trop exigu pour accueillir des membres de plus en plus nombreux et pour stocker une collection de livres de plus en plus étoffée. Encore fallait-il trouver l'endroit idéal pour cette nouvelle implantation.

"La première étape, cela a été – pendant une demi-douzaine d’années – un grand débat au sein de la commune pour savoir s’il fallait construire du neuf ou rénover un bâtiment existant, rappelle l'échevin de la Culture aubangeois, Christian Binet. Et si on construisait du neuf, où le faire ? On envisageait à l’époque, notamment, l’ancien Hôtel de police. Et puis, les problèmes budgétaires de la Communauté française ont fait qu’il était devenu inenvisageable de partir sur du neuf. On s’est donc orienté vers l’achat d’un bâtiment. En l’occurrence, en 1997, le bâtiment Hachel en plein cœur d’Athus. Cela avait fait l’unanimité au sein du conseil communal. L’achat s’est donc concrétisé."

Mais c'est alors que les problèmes vont s'accumuler: longue attente pour obtenir les subsides d'aménagement, remplacement du chauffage, des châssis, désamiantage du bâtiment et finalement renforcement de fondations jugées trop fragiles pour accueillir le stock d'ouvrages à exposer. Le projet n'a finalement vu le jour qu'un peu plus de vingt ans après avoir été lancé.

Une patience récompensée

L'attente aura donc été longue pour les amateurs de lecture mais elle en valait la peine, se disent certains. Il faut dire que la rénovation est particulièrement réussie et la lumière du jour - les bibliothécaires ne s'en plaindront certainement pas - remplace avantageusement celle, plus austère, des néons des anciens locaux.

Quant à l'espace, il permettra des activités diverses. "On a pu réintégrer les livres qui étaient conservés dans un container garde-meubles par manque de place, explique Joëlle Welschen, la responsable de la bibliothèque. On développe des sections. Prochainement, on proposera une section " langues étrangères " en mettant l’accent sur les ouvrages en allemand, en luxembourgeois mais aussi en portugais. La communauté portugaise est bien implantée ici à Athus (…) On a trouvé que la BD était bien représentée. On en a fait un coin sympa, très visible de la Grand Rue (…) On a aussi des livres en grands caractères, une salle de lecture digne de ce nom où les gens/classes peuvent venir travailler et qui est modulable." Sans oublier l'espace public numérique, bientôt opérationnel, la ludothèque en provenance du centre culturel et une salle d'exposition.

La bibliothèque est ouverte les lundis après-midi, les mercredis et vendredis, durant toute la journée, et les samedis matin.

Eric Bussienne

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK