Ath: un groupe de jeunes migrants sera hébergé au CARAH

La ferme pédagogique du CARAH où les migrants ont été accueillis
2 images
La ferme pédagogique du CARAH où les migrants ont été accueillis - © Google maps

 Durant cette période de pandémie, un groupe de jeunes migrants sera hébergé au CARAH d'Ath, le Centre agronomique de recherches appliquées du Hainaut. La logistique sera assurée par des bénévoles. Le CPAS d'Ath fournira les repas.

Après l'appel lancé par 23 bourgmestres de Wallonie picarde, la plateforme pour l'Interculturalité à Tournai, Picardie Laïque, l'antenne locale de la plateforme citoyenne, la province de Hainaut, la ville d'Ath et son CPAS ont décidé de joindre leurs efforts pour assurer l'accueil d'un groupe de jeunes migrants à Ath.    "La situation des migrants est particulièrement difficile en ce moment de crise. Nous félicitons les associations qui se sont mobilisées dès le début pour faire face à cette problématique", commentent les intervenants.    

Appuyant la démarche, la province de Hainaut a mis à disposition une partie du gîte de la ferme pédagogique CARAH d'Ath pour répondre à cette urgence. "Nous avons pris les contacts avec notre service 'Hainaut gestion patrimoine' qui a répertorié nos locaux disponibles et qui a effectué toutes les vérifications nécessaires pour s'assurer de leur conformité", précise Serge Hustache, président du Collège provincial.    

En une journée, toutes les dispositions ont été prises pour assurer un accueil optimal d'un groupe de quatre jeunes migrants âgés d'une vingtaine d'années.    Dès ce vendredi après-midi, les professionnels de la plateforme pour l'Interculturalité à Tournai s'inspireront du protocole d'accompagnement et de confinement de la Croix-Rouge pour gérer le groupe qu'ils connaissent très bien depuis quelques mois.    Ils feront appel à des bénévoles pour gérer la logistique de l'hébergement (fournitures, repas, courses, ...).

Le CPAS d'Ath s'occupera pour sa part de préparer les repas tous les jours de la semaine pour ce groupe.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK