Ath: C'est la société française Aurea qui reprend La Floridienne

La Floridienne chimie à Ath
La Floridienne chimie à Ath - © Belga - Herwig Vergult

Le Tribunal de Commerce de Tournai a préféré l’offre d’Aurea à celle de l’entreprise britannique Reagens-Valtera.

Le français a mis 2.800.000€ sur la table et reprend 69 des 130 travailleurs de La Floridienne. L’offre de l’entreprise d’Outre-Manche s’élevait elle à 2.500.000€ avec l’engagement de 65 travailleurs.

Cette décision marque la fin de la procédure en réorganisation judiciaire qui avait commencé le 10 Mars. Du côté syndical, c’est un soulagement que le Tribunal n’ait pas suivi la volonté des organismes financiers d’aller vers une liquidation pure et simple de La Floridienne Chimie.

A ce stade "la société Aurea, comme le veut la législation, a dû remettre une liste nominative des travailleurs qu’elle souhaitait reprendre, explique Xavier Tangue de la FGTB, elle envisage de rencontrer ces travailleurs personnellement, il se pourrait aussi qu’il y ait des changements au niveau des personnes reprises".

Cette reprise ne se fait évidemment pas sans casse "mais au vu du projet industriel et des engagements et surtout des engagements pris aussi vis-à-vis des travailleurs qui ne sont pas repris -des engagements financiers de la part de la société Aurea- c’est quand même quelque chose d’intéressant pour ces travailleurs-là aussi" conclut Xavier Tanghe.

Fabrice Gérard, Vincent Clérin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK