Assises du Hainaut : Samson et Steve Becker contestent les faits qui leur sont reprochés

En arrière-plan, Samson et Steve Becker. Tous deux sont poursuivis pour meurtre.
En arrière-plan, Samson et Steve Becker. Tous deux sont poursuivis pour meurtre. - © Belga

La constitution du jury la semaine passée a été entourée de mesures de précautions particulières, vu la personnalité des accusés. Le nom Becker n'est pas inconnu de la police. C'est un nom qui fait plutôt peur. Ce lundi matin, on va entrer dans le vif du sujet, dans les débats proprement dits.

Les deux hommes sont jugés pour le meurtre de Laurette Derudder, une marginale tuée de 61 coups de couteau en décembre 2009.

Les accusés nient toute implication dans ce crime mais d'après les éléments de l'enquête, des traces génétiques et l'enregistrement de conversations laissent penser qu'ils ont participé aux meurtres.

Steve Becker, l’oncle,  semble très sûr de lui " Laurette, je la connaissais depuis longtemps, longtemps, précise-t-il, " c’était une femme facile…  on s’amusait ensemble … " et de confirmer que le soir du meurtre, la victime lui a prodigué une fellation dans les toilettes d’un café et de conclure " je vais pas faire du mal à une femme qui me faisait du bien ".

Le neveu

Samson Becker, le neveu, est pour sa part plus confus dans ses explications.  Pourquoi des gens affirment-ils l’avoir vu dans un café où il prétend ne jamais être allé le soir du meurtre ?  Pourquoi s’est-il rasé la barbe juste avant d’être entendu par les enquêteurs ? Pourquoi son ADN se trouve-t-il sur un chiffon ensanglanté, ramassé sur la scène du crime ?

A l’ensemble de ces questions, le jeune Samson Becker répond qu’il ne sait pas, qu’il n’a pas d’explications.   " les gens disent ce qu’ils veulent  sur moi…  Moi, je sais que je suis innocent, c’est tout… ". 

Steve et Samson Becker risquent jusqu'à 30 ans de prison. Ils sont défendus par des ténors du barreau : maîtres Xavier Magnée et Laurent Kennes pour Sanson, Sven Mary et Nathalie Buisseret pour Steve. Leur procès devrait durer deux semaines.

Cet après-midi a été consacré à l’audition des inspecteurs en charge de l’enquête.  Jérémy Giltaire était présent à l'audience, il y a interrogé plusieurs avocats.

Manu Delporte & Vincent Clérin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK