Assassinat d'André Cools: Domenico Castellino sera rejugé en assises

Domenico Castellino souhaitait lui-même être rejugé lors d'un troisième procès après avoir obtenu la condamnation de l’État belge devant la Cour européenne des Droits de l'Homme à Strasbourg. Il avait été condamné à une peine de 20 ans d'emprisonnement prononcée en mars 2007 pour l'assassinat d'André Cools et pour une tentative de meurtre commise sur Marie-Hélène Joiret.

Son pourvoi été examiné mercredi par la Cour de cassation, où le parquet général a rejoint l'argumentation de la défense. L'avocat général près la Cour de cassation a requis la cassation et le renvoi de l'affaire devant une nouvelle Cour d'assises.

"Tout comme l'avait fait Richard Taxquet, nous sollicitons un nouveau procès. Après l'arrêt de la Cour européenne qui nous est favorable et le réquisitoire qui a été présenté, je pense que l'on se dirige raisonnablement vers ce troisième procès", a indiqué Me Alexandre Wilmotte, l'avocat de Domenico Castellino.

RTBF avec Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK