Arrêt de travail à durée indéterminée au sein de l'entreprise d'ascenseurs Kone

Arrêt de travail à durée indéterminée au sein de l'entreprise d'ascenseurs Kone
Arrêt de travail à durée indéterminée au sein de l'entreprise d'ascenseurs Kone - © © pixabay.com - nakataza02 - CC0 Creative Commons

Les ouvriers et les techniciens bruxellois de l'entreprise de construction et de réparation d'ascenseurs Kone Belgique ont décidé mardi matin, à l'issue d'une assemblée générale du personnel, de ne pas reprendre le travail, a-t-on appris auprès de Grégory Dascotte, permanent FGTB Metal. Cet arrêt de travail est à durée indéterminée.

Le conflit social porte sur la nouvelle organisation du travail. "Un nouvel outil testé par Kone utilise la géolocalisation des techniciens", indique M. Dascotte. "Malgré de longues négociations, le projet de nouvelle convention collective de travail (CCT) n'a pas pu aboutir et nous faisons face à un blocage, notamment sur la question de la redistribution des gains de productivité consécutifs à cette nouvelle organisation."

L'arrêt de travail est à durée indéterminée "dans l'attente d'une réaction de la direction". Aucun préavis de grève n'a encore été déposé.

L'entreprise Kone, dont le siège est situé à Woluwe-Saint-Lambert, emploie quelque 400 travailleurs en Belgique, principalement des ouvriers et des techniciens qui travaillent sur le terrain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK