Arlon: les Jeunes Socialistes bloquent la frontière belgo-luxembourgeoise

Une action des jeunes socialistes à la frontière belgo-luxembourgeoise.
2 images
Une action des jeunes socialistes à la frontière belgo-luxembourgeoise. - © © RTBF - Anne Lemaire – 2013

Une quinzaine de membres des "Jeunes Socialistes" ont bloqué, ce vendredi matin, de 10h30 à 11h30, près d'Arlon, un accès au Grand-Duché de Luxembourg pour s'opposer à l'évasion fiscale. Placés sur la Route de Luxembourg, juste à la frontière belgo-luxembourgeoise entre Arlon et le village de Steinfort, les jeunes militants, qui avaient fait le déplacement de la province de Luxembourg mais également de Bruxelles, Namur ou Charleroi, ont remis des tracts, imprimés sous la forme d'un billet factice de 500 euros, aux automobilistes se rendant sur le territoire grand-ducal.

"On estime à 30 milliards d'euros le montant que le fisc pourrait récolter chaque année s'il n'y avait pas de fraude fiscale", a notamment expliqué aux différents automobilistes bloqués, David Cordonnier, président des Jeunes Socialistes de Wallonie et de Bruxelles :

"Aujourd'hui, des Belges fortunés profitent de la qualité de vie en Belgique mais ne paient pas d'impôts. Pourtant, Monsieur et Madame Tout-le-monde les paient et subissent la rigueur budgétaire imposée par l'Etat belge, contraint par la crise financière de réduire son train de vie."

Membres du collectif "Generation of the crisis - Rise up !", réunissant différentes Jeunesses Socialistes d'Europe, les Jeunes Socialistes belges demandent ainsi, au travers de cette action symbolique, aux instances politiques de lutter contre les paradis fiscaux en Europe et dans le monde, et de renforcer la lutte contre la fraude fiscale, en punissant plus durement les fraudeurs, d'OSA.

Une action symbolique bien accueillie par les automobilistes interrogés :

"Au niveau de l'Union Européenne, tout le monde devrait être sur le même pied. Raison pour laquelle je comprends l'action. Je suis ouvert oui, l'évasion fiscale peut nuire. Certains s'en mettent plein les poches, et d'autres ne terminent pas le mois, c'est honteux, je suis d'accord, c'est bien."

Belga, Anne Lemaire, Christine Pinchart

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK