ArcelorMittal: qui sont les "candidats repreneurs" de la cokerie ?

ArcelorMittal: qui sont les "candidats repreneurs" de la cokerie ?
2 images
ArcelorMittal: qui sont les "candidats repreneurs" de la cokerie ? - © Tous droits réservés

Les négociations se poursuivent, dans la sidérurgie liégeoise. Un accord sur le plan industirel d'ArcelorMittal doit être trouvé avant la fin septembre. Il reste trois jours. Mais il est difficile de conclure, tant que le sort de la cokerie n'est pas connu. A ce jour, aucune offre en bonne et due forme n'a été déposée. Les dernières précisions ne sont pas de nature à dissiper les incertitudes.

Il se confirme que ni le vendeur, ArcelorMittal, ni l'acquéreur, Oxbow Carbon, ne veut payer pour la dépollution des sols, à charge, donc de la collectivité. Il se confirme qu'il faudrait trois ou quatre ans pour mettre l'outil en confrormité avec les normes européennes.

Des points d'interrogations subsistent encore à propos du partenaire financier de l'opération. Jusqu'ici, dans les documents internes, il a été question du groupe suisse Green Elephant. Mais à présent, il est remplacé par le fonds d'investissement helvétique Activa Pro. Ce nom a déjà été cité, en début d'année. Cette firme intrigue. Elle a tenté, l'an passé, de racheter une papeterie normande, et une raffinerie de pétrole. Mais, entre le printemps et l'été, Activa Pro est restée sans siège social et sans administrateur. Elle vient d'être réorganisée, à la mi-août, par un bureau zurichois de consultance, aux contours sulfureux. Selon les registres de commerce, il s'agit d'un bureau de conseil fiscal, et son patron, en quelques semaines, en juillet, est entré dans une demi-douzaine de filiales, pharmaceutique ou logistique, notamment. Ce qui n'a pas empêché la faillite de l'une des sociétés dont il est actionnaire.

Les porte-parole d'ArcelorMittal se refuse à tout commentaire sur le sérieux de ce candidat, tant que la procédure de "due dilligence", de vérifications préalables à acquisition, actuellement en cours, n'est pas achevée.

Michel Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK