ArcelorMittal Liège: phase 1 de la procédure Renault, "ça peut aller vite"

Réunion ce vendredi pour boucler la phase 1 de la procédure Renault chez Arcelor Mittal Liège
Réunion ce vendredi pour boucler la phase 1 de la procédure Renault chez Arcelor Mittal Liège - © Belga

Ce vendredi, les syndicats et la direction d'ArcelorMittal Liège se rencontrent. Après la reprise des négociations sur la fermeture du haut fourneau, il s'agit de boucler la phase 1 de la procédure Renault.

La direction avait donné la date butoir du 30 septembre. Mais elle affirme qu'aucun accord n'a encore été trouvé sur la méthode de négociation.

L'objectif, cependant, reste toujours de signer l'accord ce vendredi dans le cadre de la conciliation de la semaine dernière, précise encore la direction.

Dans quel état d'esprit les organisations syndicales se sont-elles rendues à cette réunion? Jordan Atanasov de la CSC Métal explique avoir reçu plusieurs invitations pour participer à des réunions, "mais ces invitations ont été lancées, retirées puis ensuite annulées".

"C'est un peu surprenant", poursuit Jordan Atanasov, "il y a 15 jours d'ici il y avait urgence alors qu'aujourd'hui on ne sent plus cette urgence. On se pose des questions: il faut clarifier cette situation au plus vite".

Tout le monde a marqué son accord pour passer à la phase 2, explique ce syndicaliste qui en appelle à concentrer son énergie "au plus vite" sur le volet social et le plan industriel plutôt que sur la forme que doit prendre la fin de la phase 1. "Je pense qu'on peut boucler rapidement cette phase 1, cela peut aller très vite".

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK