ArcelorMittal: grève de 24 heures du personnel d'Arjemo

Un cahier de revendications avait été déposé auprès de la direction concernant l'application stricte de la convention 32 bis qui assure aux quelque 140 travailleurs d'Arjemo le maintien des acquis sociaux obtenus lorsqu'ils travaillaient sous statut ArcelorMittal.

Syndicats et direction du géant de l'acier se rencontrent mercredi afin d'évoquer cette convention, qui à l'heure actuelle, n'est pas encore respectée dans son intégralité. Afin d'obtenir gain de cause, le personnel d'Arjemo a débrayé en matinée pour une durée de 24 heures impactant les sites de Flémalle, Tilleur et Ramet concernant l'emballage, l'expédition et le chargement vers les clients extérieurs.

Arjemo est une structure qui a été créée en décembre 2013 dans le cadre de l'accord industriel survenu entre la direction d'ArcelorMittal, la Région wallonne et les syndicats. Cette structure, comprenant 137 personnes chargées de l'emballage, est financée à parts égales par ArcelorMittal et la Région wallonne. Elle a été créée afin d'éviter une externalisation massive de certaines missions.

Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK