ArcelorMittal: les employés acceptent le plan social, à une courte majorité

Une assemblée d'ouvriers, ce sont des gens debout dans un hangar. Une réunion d'employés, c'est 800 personnes assises confortablement dans une salle d'un complexe cinématographique de banlieue.

Les syndicats demandent aux affiliés un mandat pour continuer le combat. Pour Vincent Napolitano, les travailleurs, jusqu'ici, ont été bernés: "Les travailleurs se sont fait avoir. Depuis un certain nombre d'années, ils ont accepté de consentir tous les efforts nécessaires et ont répondu à toutes les exigences patronales. Aujourd'hui, la situation n'a fait que s'empirer. Les travailleurs ont rempli leur part du contrat, et ArcelorMittal ne l'a jamais fait".

La question est donc claire : faut-il poursuivre la lutte? Avec 391 "non" et 385 "oui", le résultat est très serré mais la conclusion est claire : c'est une approbation tacite du plan social.

Les relations entre les employés et les ouvriers vont être à présent très difficiles à gérer.

 

M. Gretry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK