ArcelorMittal: la banque Degroof et le bureau Berger en quête de repreneur

C’est le Premier ministre Elio Di Rupo qui en a fait l’annonce à la Chambre.
C’est le Premier ministre Elio Di Rupo qui en a fait l’annonce à la Chambre. - © Belga

La Région Wallonne a trouvé un consultant et une banque d'affaires pour s'occuper du dossier de la reprise des usines d'ArcelorMittal. C'est le Premier ministre Elio Di Rupo qui l'a annoncé jeudi après-midi à la Chambre. C'est le bureau de consultance Roland Berger et la banque d'affaires Degroof qui ont été désignés a confirmé le ministre wallon Jean-Claude Marcourt sur Twitter.

Le cabinet Marcourt a dû attendre la signature des contrats pour rendre publiques ces informations ce vendredi.

La mission de la Banque Degroof et de l'expert Roland Berger ne sera pas simple: trouver un repreneur aux sites que Mittal va mettre à l'arrêt... mais qu'il refuse de céder.  Bref, il s'agit de dénicher un acheteur pour quelque chose qui n'est pas à vendre.   

Les syndicats maintiennent la pression sur la classe politique  

Une délégation de syndicalistes liégeois se trouvait jeudi au Parlement fédéral à Bruxelles. Mercredi prochain, c'est au Parlement européen, à Strasbourg, qu'ils tenteront de faire entendre leur voix.

Et ils seront également associés à la task force que le gouvernement fédéral réunit pour la première fois lundi après-midi avec la Région wallonne.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK