ArcelorMittal annonce le maintien de 38 emplois supplémentaires à Liège

Quatorze mois après l'accord social qui avait scellé de nombreuses semaines de négociations, ramenant le cadre à 945 travailleurs, ArcelorMittal a fait savoir qu'elle maintenait 38 personnes supplémentaires en son sein. Un chiffre qui s'ajoute à la centaine d'emplois déjà sauvés dans le courant de l'année 2014.

Cette annonce présage une consolidation de l'outil à Liège et plus précisément la LP2 à Ramet, une ligne de peinture qui devait servir en dépannage et qui va fonctionner de façon plus régulière. La Galva 5, ligne présente sur le site de Flémalle, est appelée à traiter en 2015 plus de 200 000 tonnes, le minimum obtenu lors des négociations, précise Jordan Atanasov.

A côté des quelque 1100 personnes maintenues à Liège, il faut y ajouter les 275 travailleurs d'UDIL qui s'occupera entre autres du démantèlement des outils. Cette structure n'acceptera plus de travailleurs à partir du mois de mai. Actuellement, 180 personnes ont rejoint cette cellule. La structure Arjemo, qui assure des missions d'emballage, de manutention et d'expédition, est, elle, complète avec ses 134 travailleurs. Un accord vient d'ailleurs d'être trouvé pour son personnel concernant la participation aux bénéfices de l'entreprise et les grilles salariales dont les augmentations étaient liées à la polyvalence et aux compétences acquises.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK