Après un an de travaux, le chantier de transformation de la chaussée d'Ixelles est terminé

L'espace entre la Porte de Namur et la place Fernand Cocq est désormais un semi-piétonnier.
L'espace entre la Porte de Namur et la place Fernand Cocq est désormais un semi-piétonnier. - © RTBF

L'espace entre la Porte de Namur et la place Fernand Cocq est désormais un semi-piétonnier. Il est donc réservé aux piétons, cyclistes et bus entre 07h00 et 19h00.

Du côté des commerçants, c’est le soulagement après un an de travaux. Comme dans cette bijouterie où nous nous sommes rendus. "C’est un gros soulagement, en effet ! Pendant un an, la chaussée n’était vraiment pas belle à voir. Aujourd’hui, avec le beau temps, les clients ne sont pas venus nombreux. Mais cela devrait s’améliorer. Enfin ! Et puis, côté pratique, ces travaux ont été pénibles : pendant un an, tous les jours, quinze fois par jour, notre plateau était dans un était impossible, avec de la poussière plein nos vitrines. On ne voyait même plus les bijoux ! Et puis, nos allergies ne nous ont pas aidées (rires). C’était compliqué !"

Sur l’idée d’un semi-piétonnier, nos interlocuteurs semblaient plutôt intéressés, positivement donc. A une réserve près : "Si je peux me permettre, le fait que le bus passe au milieu d’un piétonnier, je ne trouve pas ça très intelligent. On verra à l’usage."

Samedi, pour l’inauguration, la chaussée était interdite à tous véhicules. Et dimanche, c’était au tour des magasins, fermés pour l’occasion.

Les bordures, les arbres et le mobilier urbain doivent encore être installés sur la deuxième artère commerçante de la capitale. Quant à la piétonisation de la place Fernand Coq, elle débutera à l'automne prochain et devrait s'achever en avril 2019.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK