Après la victoire de la N-VA à Anvers, Bart De Wever "va parler avec tout le monde"

Après la victoire de la N-VA à Anvers, Bart De Wever "va parler avec tout le monde"
Après la victoire de la N-VA à Anvers, Bart De Wever "va parler avec tout le monde" - © DIRK WAEM - BELGA

Bart De Wever a tenu son discours de victoire devant son parterre de militants à Anvers ce dimanche noir.

"La fois dernière, nous avions un score avec 23 sièges, on conserve ces 23 sièges. Personne ne pensait que c'était possible. Aucune coalition sans la N-VA est possible. C'était l'une des campagnes plus dures", a-t-il lancé.

Le leader de la N-VA va prendre l'initiative et veut écouter les demandes des autres partis, que ce soit Groen ou le CD&V. Il exclut néanmoins des accords avec les partis d’extrême comme le PTB et le Vlaams Belang. "Je félicite tous les autres partis pour leur score", a-t-il ajouté. "Tout le monde était contre moi. C'était 6 contre 1, je ne pouvais pas non plus compter sur mes partenaires."

Coalition actuelle à portée de main

La N-VA confirme son score de 2012 (35,8%). Groen suit loin derrière avec 18,5%, mais double son score en passant de 8 à 16,8%. Le sp.a suit avec 11,5%. Vlaams Belang arrive en quatrième position avec 10,6%. Le PTB conserve un score relativement similaire à celui de 2012 (8,9%). Le CD&V de Kris Peeters enregistre 6,9% et l'Open Vld, 5,7%.

La coalition actuelle (N-VA, CD&V, Open VLD) a toujours une majorité, mais de seulement de 28 sur 55. "C'est une majorité juste", explique Bart De Wever.

Dans le reste de la Flandre

Interrogé sur les résultats en Flandre, Bart De Wever se réjouit des "résultats de monstre" dans la périphérie anversoise. Il avoue que son parti n'enregistre pas de bons scores en Flandre occidentale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK