Après la Flandre et Bruxelles, les chemins de fer recrutent en Wallonie

Les chemins de fer engagent notamment des conducteurs de trains de travaux. Comme cette machine du Centre Logistique d'Infrastructure de Ronet, près de Namur.
4 images
Les chemins de fer engagent notamment des conducteurs de trains de travaux. Comme cette machine du Centre Logistique d'Infrastructure de Ronet, près de Namur. - © Rtbf

Les Chemins de fer belges recrutent. Pour compenser les nombreux départs à la retraite, plus de 800 postes sont à pourvoir d'ici fin 2018.

Après Bruxelles et la Flandre, c'est en Wallonie que des "Jobdays" (journées emploi) seront organisés dans les prochaines semaines.

Profils recherchés

Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire belge, cherche principalement des techniciens, des agents de maintenance spécialisés et des conducteurs d'engins de travaux. Ils seront affectés à différents sites logistiques wallons, la Flandre et Bruxelles ayant déjà procédé à des recrutements depuis le début de cette année. Les sites wallons concernés: Namur (Ronet), Arlon-Virton, Liège-Verviers, Bertrix-Jemelle-Libramont, le Brabant wallon, Huy, Charleroi, Mons, La Louvière et Tournai-Ath.

Pour toute la Belgique, Infrabel cherche par ailleurs encore près de 300 personnes pour les tâches de gestion du trafic. Pour rappel, l'informatisation a engendré une profonde réforme de la signalisation. Le nombre de cabines de signalisation est passé de 368 à 11 en quelques années.

Jobdays de terrain   

Les candidats seront invités à rencontrer non seulement un recruteur, mais aussi des travailleurs déjà en exercice, sur le terrain. Ce sera notamment le cas au Centre Logistique d'Infrastructure de Ronet, près de Namur, les 17 et 18 novembre prochains.

"Nous manquons de personnel technique qualifié", explique Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel. "Engager des personnes dans les fonctions techniques indiquées n'est pas facile. Il y a un manque d'intérêt pour les métiers techniques. Et il y a beaucoup de concurrence entre employeurs pour trouver les profils adéquats. Nous avons donc eu l'idée d'organiser des Jobdays qui proposent un contrat en une journée (NDLR promesse de contrat). A l'issue d'un entretien avec notre recruteur, d'une rencontre avec nos travailleurs et d'un examen médical, le candidat peut donc décrocher un contrat. Avec des formations en interne à la clé." 

"C'est une bonne manière de présenter notre travail aux candidats, de manière très concrète", explique Aurélie, technicienne principale travaux de voies. "Ils verront plus facilement les bons et les moins bons côtés du métier".

Infos pratiques

Les pré-inscriptions aux Jobdays doivent se faire 2 semaines avant la date du Jobday de votre région, via le site www.lescheminsdeferengagent.be

Les Jobdays de Namur-Ronet auront lieu les 17 et 18 novembre prochains. Celui de Mons: le 25 novembre prochain.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK