Après avoir marché pour le climat, elles organisent un atelier de noël "zéro déchets"

Oriane et Clémentine proposent un noël 100% récup'
Oriane et Clémentine proposent un noël 100% récup' - © S. Vandreck

Oriane et Clémentine font partie de la section "Val de Sambre" de Youth for Climate. L’an dernier, quand étaient encore en rhéto, elles ont participé à de nombreux jeudis pour le climat. Maintenant qu’elles sont entrées à l’université, elles ont, comme de nombreux jeunes du mouvement, moins souvent l’occasion de manifester. Elles voulaient donc continuer à se mobiliser autrement. "Les marches, c’est pour se faire entendre. C’est bien beau de se faire entendre, mais si à côté on ne montre pas de solutions, d’actions concrètes, on n’arrive à rien au final", commente Oriane. Le groupe local a donc décidé de mettre sur pied des événements, comme ce premier atelier intitulé "Le climat a les boules, on vous emballe", organisé dans un bar à jeux de Tamines ce dimanche après-midi. Les participants étaient peu nombreux, mais la motivation était là.

Recycler les emballages

Fans de noël, Oriane et Clémentine, ont proposé de fabriquer des décorations de sapin 100% recyclées, avec du carton récupéré, des papiers d’emballage de noël dernier, ou même des ampoules usagées. "On y ajoute des paillettes, et ça fait de très jolies boules", explique Clémentine. Avec des bocaux et leurs couvercles, elles fabriquent des boules à neige. "Dans les commerces, on trouve beaucoup de décorations en plastique et que parfois on jette ensuite, alors que ça peut être chouette de les faire soi-même", poursuit-elle. Noël est aussi une période où on oublie un peu de réduire ses déchets. "On jette les emballages déchirés et les poubelles débordent après les fêtes. Alors qu’on pourrait les réutiliser". L’atelier permettait donc aussi d’emballer des cadeaux, à la japonaise, avec un morceau de tissu noué, qu’on peut réutiliser par la suite. Une habitude prise depuis quelques années par la famille d’Oriane : "C’est un cousin qui a amené cette idée. Chaque année, on essaie d’emballer de plus en plus de cadeaux comme ça et presque tous nos emballages sont recyclés. En plus, ça suscite le débat, c’est chouette", s’enthousiasme-t-elle. Ouvrir le débat, c’est aussi une manière pour ces jeunes, de faire avancer leur cause.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK