Appel à candidatures: 250 emplois créés à Soignies

Appel à candidatures: 250 emplois créés à Soignies
Appel à candidatures: 250 emplois créés à Soignies - © Nathalie Hupin

Bonne nouvelle en matière d'emploi: 250 postes sont créés à Soignies. C'est l'usine Avery Dennison qui s'agrandit. Il s'agit de la multinationale qui a repris les activités de Mactac en 2016. Le site hainuyer veut tripler ses volumes de production d'étiquettes et devenir ainsi la plus grande usine européenne du groupe. Pour cela, elle a besoin d'opérateurs machines, de caristes, d'électromécaniciens et d'employés de supervision. Une sacrée vague de recrutements pour laquelle le Forem a organisé un jobday ce mercredi à Houdeng-Goegnies.

L'auditoire mis à disposition par le Forem est plein à craquer. Derrière les bancs, on retrouve des profils de caristes, d'opérateurs machines, de personnel d'encadrement. Face à eux, Thierry Vandoosselaere, le directeur des ressources humaines d'Avery Dennison à Soignies dresse le portrait de son entreprise. "Si le nom n'est pas connu du grand public, c'est parce que l'on est une entreprise B2B, c'est-à-dire que l'on est une entreprise qui s'adresse à d'autres entreprises." Avery Dennison, c'est la multinationale qui a repris les activités de Mactac en août 2016. Concrètement, elle produit des rouleaux d'étiquettes en tout genre: de celles que l'on retrouve sur nos pots de confiture jusqu'aux dessins que l'on retrouve sur les boules de l'Atomium en passant par les lettrages pour voitures. "L'entreprise se présente comme le numéro un mondial de l'autoadhésif", se targue le directeur des ressources humaines du site de Soignies.

Un discours qui séduit puisqu'à la fin de la présentation, les candidats vont déposer leur CV devant les représentants de l'entreprise. "C'est bien que le Forem organise un jobday comme celui-ci nous confie l'un d'entre eux. Et c'est surtout bien de voir des entreprises qui engagent autant de personnes. Ca change de voir à la télé 50, 250 ou 1000 emplois supprimés! C'est chouette!"

Le malheur des uns...

250 emplois créés entre avril 2018 et mars 2016 à Soignies, c'est une aubaine pour une zone où le taux de demande d'emploi plafonne à 17%. A peine le Forem avait-il posté l'annonce d'une vague de recrutement de 90 personnes ces derniers jours, que les réponses fusaient. En moins d'une semaine, l’Office wallon de la formation professionnelle et de l’emploi a reçu 500 candidatures pour ces postes. "C'est vrai que le climat a été plutôt morose dans la région ces dernières années. On a beaucoup entendu parler d'entreprises qui fermaient leurs portes, explique Magali Graveline, conseillère entreprise au Forem. Mais ici, c'est l'inverse. C'est une entreprise qui relocalise et amène de l'emploi dans la région. C'est hyper motivant."

C'est en effet la fermeture d'une usine allemande du groupe qui permet de créer autant d'emplois. Ses activités vont être transférées à Soignies. "Il faut aussi prendre en compte le rachat du site de Soignies (NDLR: ancien Mactac), ajoute Thierry Vandoosselaere, directeur des ressources humaines d'Avery Dennison. Et aujourd'hui, le groupe fait le pari que Soignies est capable de relever le défi de devenir le plus grand site mondial de produits graphiques."

Sur les 250 emplois créés, 118 ont déjà été attribués. Il reste donc 132 postes à pourvoir d'ici le mois d'avril. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK