Annie Cordy, la plus Bruxelloise des Parisiennes

Elle est la Bonne du curé ou Tata Yoyo. Annie Cordy, 83 ans, est née à Bruxelles et vit à Paris depuis plus de 60 ans. Entre deux dates de sa nouvelle tournée d'été, qui passera d’ailleurs par la Belgique, la femme aux 600 chansons nous a accordé un peu de son temps pour parler de sa ville natale.

Souvenirs, souvenirs…

Annie Cordy a pas mal de souvenirs d'enfance et de jeunesse dans notre capitale. De ses balades dans les rues de Laeken aux différents théâtres où elle a joué, l’artiste, partagée entre chanson, comédie et cinéma, a pas mal d’histoires à raconter.

Des lieux qui lui tiennent à cœur

De temps à autre, Annie Cordy revient dans la ville de son enfance. A l’époque, certains lieux bruxellois l’avaient marqué, soit parce qu’elle y passait du temps, soit parce qu’elle appréciait leur beauté.

Quelques passages en coup de vent

Elle a participé à 6 800 galas et compte bientôt 30 ans de carrière. Avec un tel emploi du temps, il est clair qu’Annie Cordy n'a pas souvent l’occasion de visiter calmement Bruxelles…

Des moments de détente, tout de même

Malgré son agenda chargé, la célèbre artiste consacre tout de même une partie de son temps à la détente. Pour certaines personnes, elle s’autorise d’ailleurs une petite pause, une bière belge à la main.

Les péchés mignons d’Annie Cordy

Ayant vécu une vingtaine d’années à Bruxelles, Annie Cordy garde quelques souvenirs culinaires de sa ville natale. Les maatjes et les frites sont d’ailleurs ses péchés mignons.

Florence Hainaut - Delphine Wilputte


Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK