Annevoie: un grutier se trompe et détruit une maison par erreur

Image d'illustration
Image d'illustration - © Flickr (Alexandre Prévot)

A Annevoie, entre Namur et Dinant, un grutier s’est trompé de maison à abattre. L’erreur s'est produite lors d’un chantier pour le compte des jardins d’Annevoie. Un entrepreneur devait détruire deux immeubles appartenant au gestionnaire des jardins. Mais il s'est trompé et a réduit en miettes la maison d’un particulier.

Le paradoxe c’est qu'aujourd’hui, deux bâtiments qui devaient être détruits sont toujours debout et un troisième réduit en gravas.

On imagine évidemment la surprise du propriétaire qui se trouve en Espagne. Même si, selon le bourgmestre d’Anhée, Luc Piette, ce n'est pas une grande perte puisque la maison était inhabitée depuis 15 ans : "C'est un bâtiment qui était en ruine, inhabitable. Mais voilà, ce n'était pas une raison pour le mettre par terre surtout sans permis de démolition".

Stéphane Jourdain, le gestionnaire des jardins d'Annevoie a déjà pris contact avec le malheureux propriétaire. Il s'est apparemment engagé à reconstruire le bien évalué à 75 000 euros.

Mais pour cela, il faudra introduire une nouvelle demande de permis. D'abord de démolition, pour régulariser la situation, puis de construction...

Une nouvelle procédure qui risque de venir entacher l'image des jardins d'Annevoie, déjà largement écornée, ces dernières années, par des procédures litigieuses.

Colette Jaspers et Hugues Van Peel

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK