Anne Lambelin, la plus jeune députée wallonne a vingt-six ans

Anne Lambelin - PS
Anne Lambelin - PS - © Serge Otthiers - RTBF

Originaire de La Hulpe dans le Brabant Wallon, elle occupait la deuxième place, derrière Dimitri Legasse, sur la liste PS. Le 24 mai dernier, elle a obtenu 3642 voix de préférence. Elle va donc entamer, ce mardi, une nouvelle carrière politique dans les rangs de la majorité.

Anne Lambelin était déjà présidente du CPAS de La Hulpe depuis les dernières élections communales. Elle travaillait également dans l'équipe d'André Flahaut, le président de la Chambre. Autant dire qu'elle connait le travail parlementaire. "Ce n'est effectivement pas une inconnue pour moi". Explique-t-elle. "Je me suis focalisée sur l'analyse politique dans mon master, c'est quelque chose que me passionne, et la fonction de députée ne peut que me plaire".

Son attrait pour la politique, elle le tient de son père, qui a été conseiller communal socialiste à La Hulpe, mais aussi d'un séjour d'un an en Grande Bretagne à la fin de ses études secondaires. "J'ai été confronté à des situations sociales assez particulières et j'ai pu découvrir le système de soins de santé en Angleterre. J'ai réalisé qu'on avait énormément de chance en Belgique: on ne soigne pas en regardant d'abord ce qu'il y a dans le portefeuille. C'est pour ça que je me suis rapproché du parti socialiste et de la politique".

Le social et la santé, voilà donc ses matières préférées. Reste à savoir si elle pourra s'en approcher au Parlement Wallon. "On verra, on a pas encore d'indication sur les commission dans lesquelles on va travailler. On ne peut pas, quand on est jeune député, demander d'intégrer telle ou telle commission. Je suis encore jeune et il n'y a pas un domaine qui ne m'intéresse pas".

L'important, pour elle, c'est de pouvoir agir, ce qui devrait être le cas dans la future majorité PS-cdH. "On peut contribuer à l'amélioration des décrets qui ont été mis en place. Pendant la campagne, la population nous a fait remarquer ce qui posait problème et on va pouvoir l'améliorer".

Anne Lambelin a obtenu son diplôme de science politique de l'ULB en 2012. Deux ans plus tard la voilà déjà députée Wallonne. Une satisfaction qu'elle accueille avec sérénité. "Je ne sens pas impressionnée spécialement. J'espère pouvoir continuer à m'engager à 100 pour cent et continuer à être sur le terrain aussi".

Précisons qu'Anne Lambelin est bien la plus jeune femme députée du parlement Wallon. Ruddy Warnier élu du PTB-Go en province de Liège, 26 ans lui aussi, est plus jeune de quelques semaines. Tous les deux seront adjoints de la MR Véronique Cornet pour présider la séance d'accueil de ce mardi 10 juin.

Serge Otthiers

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK