Angleur: le personnel d'Umicore en grève ce mardi matin

Réuni en assemblée lundi, le personnel d'Umicore à Angleur a décidé d'une nouvelle action de grève demain/mardi en matinée, a annoncé la CNE lundi soir. Selon le syndicat chrétien, l'ensemble des travailleurs, employés comme ouvriers, ont prévu de se rendre au tribunal du travail de Liège à l'occasion de la seconde audience d'une affaire de licenciement pour marquer leur mécontentement face à "cette chasse aux sorcières" et soutenir leur collègue renvoyée.

Malgré deux entrevues, la direction de l'usine spécialisée dans la fabrication de poudre de zinc et les représentants de la CNE n'ont pas trouvé de terrain d'entente dans le cadre d'une procédure de licenciement engagée par Umicore contre l'une de ses employées devant le tribunal du travail de Liège, a déploré Françoise Sensi, secrétaire permanente CNE.

Une phase de conciliation a été entamée entre la direction et la CNE le 29 septembre dernier, date de la première audience au tribunal. "Force est de constater qu'Umicore ne veut pas arriver à un accord", a regretté la syndicaliste. "Par deux fois, l'entreprise a mené les discussions dans un cadre fermé totalement inacceptable. Il n'y a pas de dialogue social. En outre, au cours de cette période de conciliation, la direction a exercé une pression inadmissible sur les membres du personnel qui continuent à soutenir leur collègue."

Les syndicats, qui ont toujours qualifié ce licenciement d'abusif, continuent de réfuter le motif invoqué par les dirigeants (une série de discordances de pointage) ainsi que leur manière d'agir.

Mardi, la deuxième comparution devant le tribunal du travail de Liège sera source d'espoir pour la CNE. "Nous ne sommes pas devant une situation insurmontable mais les efforts de la direction sont dérisoires", a encore analysé Françoise Sensi. "J'espère que les dirigeants reviendront à la raison et ouvriront la porte à une vraie conciliation car pour l'instant, c'est un constat d'échec."

L'entreprise d'Angleur, qui se trouve dans un processus de revente de ses activités, emploie 65 ouvriers et 50 employés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK