Anderlecht : une nouvelle agression à caractère homophobe

Les agressions homophobes semblent se multiplier en Belgique et sont de plus en plus violentes.
Les agressions homophobes semblent se multiplier en Belgique et sont de plus en plus violentes. - © Belga

Lundi soir à Anderlecht, un homme a été roué de coups de pied. Il a dû être brièvement hospitalisé. Suite à cette agression à caractère homophobe, un suspect a été interpellé. Il est connu des services de police. Deux autres suspects ont, quant à eux, pris la fuite.

Edouard Delruelle, président du Centre pour l'Égalité des Chances, souligne l’importante d’identifier le profil des agresseurs homophobes. ''Il est difficile d’objectiver le phénomène et d'identifier clairement le profil socio-culturel de ces agresseurs. S'agit-il aujourd’hui de quelque chose de nouveau ou est-ce que ça a toujours eu lieu et que c'est aujourd'hui davantage pointé du doigt ? On a en tous cas le sentiment d’une sorte de régression de poche d’homophobie qui reste extrêmement importante dans certaines catégories socio-culturelles de la population. Il y a eu des études dans les pays anglo-saxons qui ont été reprises notamment par l’Université de Gand sur le profil socio-culturel des agresseurs homophobes. On parle ici des agressions graves faites par des gens qui sont en déficit de repères familiaux, sociaux, professionnels et qui vont déverser leurs frustrations sociales sur des homosexuels. C’est une réalité qu’il faudrait sans doute encore mieux connaitre pour pouvoir mieux cibler la lutte contre l’homophobie.’’

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK