Anderlecht: le président des logements sociaux appelle à voter PS dans un courrier aux locataires

Guy Wilmart, président du Foyer anderlechtois.
2 images
Guy Wilmart, président du Foyer anderlechtois. - © FACEBOOK

C’est une lettre au contenu politique interpellant qui a été adressée à des habitants des logements sociaux anderlechtois. L’auteur du courrier, c’est Guy Wilmart (PS), conseiller communal et président du Foyer anderlechtois, la société qui gère les logements sociaux dans cette commune.

Le courrier ne traite pas de thèmes locatifs ou liés au patrimoine de la société mais des élections de ce dimanche 26 mai. Concrètement, Guy Wilmart invite les locataires à voter pour le Parti socialiste. Que dit le texte précisément ? « En tant que président du Foyer anderlechtois, j’ai toujours été à vos côtés pour défendre des logements sociaux de qualité, bien entretenus et avec des espaces communs soignés », écrit en préambule Guy Wilmart qui enchaîne sur l’échéance électorale à venir et « les enjeux […] importants ». « En cinq ans au gouvernement fédéral, la droite a montré que quand elle était au pouvoir, ce sont toujours les plus faibles qui subissent. » « Le PS défend ceux qui en ont besoin (de droits, ndlr). C’est pour ça que je vous invite à voter pour ses représentants », enchaîne Guy Wilmart.

Isabelle Emmery, Ahmed Laaouej, Rudi Vervoort

Il cite ensuite ses candidats : « mon amie Isabelle Emmery », députée régionale sortante, élue à Anderlecht, huitième sur la liste PS, mais aussi Rudi Vervoort et Ahmed Laaouej, les têtes de liste à la Région et à la Chambre.

Si le courrier pose questions, c’est parce qu’il s’adresse spécifiquement à des locataires de logements sociaux. Est-ce le fichier privé des locataires du Foyer anderlechtois qui aurait été utilisé dans le cadre de ce tract ? « Pas du tout ! Je n’ai utilisé aucun fichier pour ce courrier. Je n’ai pas le fichier », insiste Guy Wilmart, contacté par la RTBF. « Ce n’est pas un courrier personnalisé. Ce n’est pas adressé à M. Vanpierperzeel à telle adresse et à tel étage. C’est adressé « Aux locataires ». Point ! Il s’agit d’une distribution dans les boîtes aux lettres de plusieurs ensembles de logements. Cela concerne quelques centaines de lettres. »

Confusion des genres?

Mais confusion des genres y a-t-il ? « Je suis membre du PS. Une grande partie des locataires me connaissent. Je les invite à soutenir la politique que je mène depuis plusieurs années », dit Guy Wilmart, qui n’est pas candidat. « Si j’étais candidat, je dirais aux gens de me soutenir personnellement. Oui, j’invite à voter pour trois personnes. Mais les gens sont suffisamment intelligents. »

Nous avons contacté les instances bruxelloises du PS. Elles abondent dans le sens de Guy Wilmart puisque aucun fichier n’a été utilisé. Sa démarche n’est donc pas illégale.

Ce courrier fait en tout cas réagir. Le PTB anderlechtois parle de racolage et de chantage de la part du PS. Gaëtan Van Goidsenhoven, chef de file MR à Anderlecht, parle lui de pratiques clientélistes. «  Tous les moyens sont bons pour tenir les électeurs sous une chape de plomb. Le message est simple : « surtout ne réfléchissez pas car vous nous devez tout et n'oubliez pas que votre logement dépend de nous...  », écrit le libéral sur Facebook.

De son côté, Fabrice Cumps, échevin PS à Anderlecht, vole au secours de Guy Wilmart. Pour Fabrice Cumps, Guy Wilmart, qui occupe un mandat politique, fait justement de la politique lorsqu’il adresse un courrier aux locataires du Foyer anderlechtois. « Son mandat de président est un mandat politique (ce n’est pas comme s’il était directeur ou employé), il s’agit d’un courrier toutes-boîtes non adressé, il n’a donc pas utilisé de fichier du Foyer, c’est du papier à lettres personnel et pas celui du Foyer », écrit Fabrice Cumps sur Facebook.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK