Anderlecht – Gand: les fouilles seront renforcées à l'entrée du stade

Le stade Constant Vanden Stock, à Anderlecht.
Le stade Constant Vanden Stock, à Anderlecht. - © RSCA

Comment faire pour éviter de nouveaux débordements au stade Constant Vanden Stock ? C'est la question au centre d'une réunion qui s'est tenue lundi à Anderlecht, à quelques jours d'un Anderlecht-Gand où les supporters mauves pourraient encore essayer de perturber la rencontre…

Pompiers, Croix-Rouge, police, commune et direction du Sporting… Avant chaque match à Anderlecht, ces acteurs se réunissent pour évoquer les mesures de sécurité. Mais la réunion de cette semaine avait évidemment une saveur particulière.

Peu de détails ont filtré sur le dispositif exact. Une certitude, cependant : pour éviter que des fumigènes n'entrent dans le stade, les fouilles seront renforcées, explique Alain Kestemont, le bourgmestre faisant fonction.

"Il y aura des fouilles beaucoup plus approfondies du public, toujours réalisées par les stewards mais ils seront épaulés, au niveau logistique, par la zone de police Midi. Nous partons du principe que les stewards ont reçu une formation de fouille générale, par palpations, mais ils n'ont pas le droit de pousser plus loin leur fouille. En cas de suspicion, ils doivent requérir l'aide d'un policier pour procéder à une fouille plus approfondie. Raison pour laquelle des policiers seront également présents."

Autre mesure pris : le renforcement de l'équipe "preuves et identification" de la police. A ce sujet, la zone de police Midi se rend ce mardi à Liège pour analyser les images de vidéosurveillance du classico interrompu de vendredi dernier. Et l'on nous précise déjà que plusieurs supporters mauves impliqués dans les incidents de vendredi ont été identifiés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK