Amarré au Grand-Large à Mons depuis 30 ans, le "Henri" va être évacué

Le SPW estime que la péniche risque à tout moment de sombrer
Le SPW estime que la péniche risque à tout moment de sombrer - © Service Public de Wallonie mobilité et voies hydrauliques

Une opération délicate commence ce mardi 13 mars au Grand-Large à Mons. Une entreprise est chargée de sécuriser et de pousser jusqu'à Gand une très vieille péniche, à quai depuis 30 ans. Pour les Montois, ce bateau, c'est le "Henri", du nom de son propriétaire, Henri Van Daele, un homme qui a vécu toute sa vie dans la péniche familiale. Mais depuis une dizaine d'années, les autorités pressaient le propriétaire de remplir ses obligations administratives et d'entretenir son bateau. C'est finalement la Justice qui a tranché en 2016, donnant raison à la Région wallonne qui demandait que le bateau soit enlevé du domaine public. En décembre dernier, les occupants ont été expulsés.

Dans un communiqué, le SPW déclare que "L’enlèvement du bateau " Le Henri " marque la fin de quatre années de procédure judiciaire. Ce n’est évidemment pas l’issue que le SPW mobilité et voies hydrauliques aurait souhaitée". Mais il met en avant les risques que présenterait un naufrage, en terme de pollution et d'entrave à la circulation des bateaux.

L'opération d'évacuation va se dérouler en trois temps: la préparation du "Henri" pour son transport, l'acheminement vers un chantier naval à Gand et le démantèlement du bateau.

Coût de l'ensemble, 30.000 euros qui seront facturés au propriétaire.

 

Écoutez à propos de ce dossier Nicolas Yernaux, porte parole du Service public de Wallonie

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK