Altifort Boart Nivelles: des outils de découpe à la production de masques chirurgicaux

Altifort Boart Nivelles: des outils de découpe à la production de masques chirurgicaux
2 images
Altifort Boart Nivelles: des outils de découpe à la production de masques chirurgicaux - © Astrid Montens

C'est une nouvelle activité pour l'entreprise nivelloise Altifort Boart.
Depuis le début du moins d'août 2020, le fabricant d'outils de découpe et de forage s'est lancé dans la production de masques chirurgicaux belges. Une activité complémentaire bien différente de la fabrication d'outils industriels, mais qui permet à la société de compenser le ralentissement des activités habituelles, dû au contexte économique et à la crise sanitaire. 

Objectif de la nouvelle direction du site: fabriquer plus de 2 millions 500.000 masques par mois. Ces masques belges répondent aux normes européennes et sont certifiés. Les matières premières sont européennes. Le site a installé une machine et tout le matériel de production nécessaire avant les vacances. Depuis trois semaines, le projet semble décoller. Plusieurs centaines de milliers de masques ont été distribués à Bruxelles et en Wallonie, principalement. Publics cibles: les hôpitaux, les pharmacies et diverses entreprises, notamment dans le secteur des soins de santé. 

Nouveaux emplois

Le projet procure aussi des emplois. "Nous avons actuellement une quinzaine de travailleurs occupés sur ce projet", explique Bart Gruyaert, le fondateur de "Belgium Mask". L'effectif devrait rapidement monter jusqu'à 30, voire 40 personnes. "La production de masques devrait, en principe, se poursuivre après la crise sanitaire et la découverte d'un vaccin", précise le patron du site.
Parallèlement, Altifort Boaert poursuit sa fabrication d'outils de découpe, avec 65 personnes.  
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK